Hi. Mag!

Aujourd’hui, dans le contexte de la crise sanitaire, de la pression de l’urgence climatique et des avancées scientifiques, la relation entre l’être humain et le vivant se révèle. Impossible d’envisager la notion de transition sans questionner la place que nous occupons, le rôle que nous jouons et la conscience que nous mettons dans notre rapport à la terre.

C’est dans cette démarche de conscience active que s’inscrit le nouveau cycle de conférences de HiFlow, intitulé Transition(s), avec en son cœur une question : qu’en est-il de notre transition ou plutôt de nos transitions ? Celles de l’être humain par rapport à lui-même, au sein de la société, dans sa relation à la nature. Aujourd’hui, la transition est numérique, économique, sociale et environnementale. Seulement, sommes-nous en mesure de nourrir les transitions dont nous sommes parties prenantes d’une intention constructive, innovante, courageuse et durable ?

Il sera question de déterminer comment la transition peut non seulement se révéler comme génératrice d’opportunités, mais également de résilience.
HiFlow souhaite ainsi créer cet espace d’exploration, de croisement d’expressions d’innovations technologiques et organisationnelles, où les résonances ancestrales du champ artistique transforment nos peurs en moteurs du vivant.

HiFlow vous propose une série de rendez-vous pour mieux comprendre et appréhender les défis auxquels nous sommes confrontés, car aujourd’hui, plus que jamais, le temps n’est plus à la seule observation, le temps est à l’action.

Le cycle Transition(s) proposé ce printemps est une invitation à la réflexion et à l’action durable pour dessiner ensemble le monde de demain.